Nous, dirigeants, entrepreneurs, cadres d’entreprises, partageons la conviction que l’entreprise peut constituer un formidable levier d’innovation pour répondre aux défis contemporains que représentent la pauvreté ou l’égalité des chances, les nouvelles technologies et le changement climatique. Pour que l’entreprise joue pleinement ce rôle, nous soutenons le modèle de l’entreprise à mission, et nous souhaitons contribuer ensemble à concevoir et promouvoir ce modèle.

Cette ambition commune est à l’origine de la création d’une communauté des entreprises à mission, dont ceci est le manifeste.

Ce que nous voulons changer, c’est l’a priori qui oppose profit et mission d’intérêt collectif

Il est devenu urgent de rompre avec l’idée que la finalité de l’entreprise ne se limite qu’à un objectif de maximisation du profit. Devenue de plus en plus prégnante, cette idée conduit à ne prêter aux stratégies d’entreprise que des ambitions mercantiles et qui fait porter sur toute aspiration alternative un soupçon de cynisme. Cela a accru la défiance à l’égard de l’entreprise. Nous refusons l’idée que la recherche de profitabilité s’oppose à la poursuite d’une mission d’intérêt collectif. Nous pensons au contraire que loin de s’opposer, ces deux objectifs se consolident mutuellement et bénéficient à l’entreprise, à l’économie, aux humains et à la planète.

Ce pour quoi nous croyons dans le modèle de l’entreprise à mission

Les membres de la communauté partagent la conviction que le modèle de l’entreprise à mission permet de restaurer le rôle de l’entreprise dans nos sociétés et pour l’environnement.
Plusieurs raisons nous font adhérer au modèle de l’entreprise à mission :

  • La première est l’engagement des actionnaires. L’entreprise à mission se fonde sur une promesse et cette promesse n’est valable que si elle constitue un véritable engagement pour ceux qui la formulent. Aussi, la communauté reconnaît la place et l’importance cruciale de l’engagement de l’actionnaire pour pérenniser la capacité de l’entreprise à répondre à sa mission.
  • La seconde raison est l’exigence de la mission au cœur de la stratégie de l’entreprise. De nombreuses initiatives de responsabilité sociales ont pu être critiquées pour avoir été sans rapport avec le cœur des activités de l’entreprise. Au contraire, la mission explicite la représentation même que l’entreprise se fait de ses enjeux stratégiques et doit servir de guide à la formulation de sa stratégie. Cette exigence doit pouvoir se traduire par une évaluation spécifique de la mise en œuvre de la mission.
  • La troisième raison est la pluralité possible des missions. La démarche permet à chaque entreprise de formuler ses propres engagements. Face à la variété des enjeux et des intérêts collectifs à construire, appuyons-nous sur la diversité des entreprises, des aspirations et des démarches variées.
  • La quatrième raison est l’ouverture aux parties prenantes stipulées dans la mission. Nous pensons qu’il n’existe pas de stratégie d’entreprise durable qui n’intègre pas un dialogue avec son écosystème ni de mission qui n’associe les collaborateurs. La mission donne un droit de regard et d’expression aux parties envers lesquelles l’entreprise s’engage. Il est alors possible de les associer dans la gouvernance et le suivi de la mission.
  • Enfin, la cinquième raison est l’évaluation de la mise en œuvre de la mission. L’engagement de l’entreprise ne sera crédible et légitime que s’il donne lieu à une évaluation rigoureuse et transparente de la stratégie.

Ce que nous voulons faire, c’est partager nos expériences et contribuer à l’essor de ce modèle

L’entreprise à mission est un modèle jeune et en croissance. Nous aspirons au travers de cette communauté à mieux comprendre, modéliser et démontrer les pratiques et les effets des entreprises, notamment à travers le partage d’expériences. Et nous nous engageons à partager ces apprentissages avec le plus grand nombre.

Au-delà, nous souhaitons contribuer au développement de nouvelles méthodes et professionnaliser les outils pour définir, implémenter et suivre une mission au sein de leur organisation. Nous cherchons ainsi à développer une ingénierie nouvelle de la mission pour lui donner tout l’essor dont elle est capable.

Nous souhaitons également encourager le développement de formations, dans différentes filières universitaires et professionnelles, de manière à ce que les futures générations soient formées au sujet de l’entreprise à mission.

Et s’il importe de propager les découvertes existantes, il n’importe pas moins de provoquer les découvertes nouvelles. C’est pourquoi nous encouragerons la recherche scientifique sur l’entreprise à mission.

Enfin, en devenant un lieu de pratique, mais aussi d’analyse et d’expérimentation sur les entreprises à mission, la communauté constituera une expertise robuste tant pour renforcer les entreprises à mission que pour éclairer les pouvoirs publics et les évolutions possibles de la loi.

Découvrir les statuts de l’association.